vendredi, août 26, 2005

Conflit du Sahara Occidental : mise au point

La libération des 404 prisonniers marocains que le Front Polsario détenait a été « le résultat d’efforts diplomatiques discrets, mais intenses de la part des États-Unis, du Maroc et de l’Algérie. » C’est ce qui est souligné dans un communiqué sanctionnant la visite dans les pays concernés, du président de la commission sénatoriale des affaires étrangères des États-Unis. Dans ce même communiqué, il est pour le moins curieux de lire que ‘’l’Algérie et le Maroc ont conclu un accord de cessez-le-feu en 1991. » Cet accord, nous le savons, a été signé par le Maroc et le Front Polisario. Est-ce une erreur due à la rédaction précipitée d’un communiqué ou une intention non avouée? Quand dans ce même communiqué, il est dit que « l’Algérie et le Maroc sont invités à trouver une solution au problème du Sahara Occidental », là aussi, nous savons tous que le problème du Sahara Occidental a deux principaux acteurs : le Maroc et le front Polisario qui lutte en faveur de l’indépendance de ce territoire, ancienne colonie espagnole. Les résolutions de l’ONU sont claires là-dessus. Doit-on remettre en cause ce qui est accepté unanimement et retourner à la case départ?

Source:
http://usinfo.state.gov/fr/Archive/2005/Aug/19-98072.html

1 commentaire: